L’Observateur du Douaisis: « Les sales gosses du Groovy Rock »

Les douaisiens peuvent profiter cette semaine d’une interview exclusive de Cool Cavemen, parue dans l’édition du 19 juin de l’Observateur du Douaisis. Ce numéro est encore disponible en kiosque, et ce jusqu’a mercredi. Vous pouvez pas vous tromper, nous sommes en médaillon sur la première page. Dépéchez vous de vous en procurer un, c’est collector ! 😉

Les Cool Cavemen rentrent au bercail lors de la fête de la musique.

Préparez-vous, les Cool Cavemen sont de retour à Douai pour la fête de la musique: « Ça fait plaisir de jouer à la maison, la mairie de Douai nous a appelés, on a dit oui après une longue réflexion de dix minutes! » ironise Vincent, le chanteur du groupe.

Depuis le début de leur aventure, les Cool Cavemen ont fait toutes les fêtes de la musique de Douai, ils sont parfaitement rôdés pour les deux heures de concert prévues: « On a trois concerts en deux jours mais on sera en super forme. On se sera échauffés. En plus à Douai il y a des conditions supers pour jouer ! » explique Vincent, « Ça va le faire! » ajoute Guillaume, le bassiste. Avec en exclusivité quatre nouvelles chansons de leur prochain album, le concert promet d’être plus qu’à la hauteur: « On les a testées en concert privé, c’est à dire nos familles et nos amis, et ça a plu! On espère que le public sera de cet avis! ».

« On s’inspire de tout ce qu’on écoute »

Depuis presque quatre ans, ces cinq « potes » anciens lycéens à Sin-le-Noble ont fait du chemin: « Ça fait deux ans qu’on est sérieux. » plaisante Guillaume, « Oui maintenant le bassiste n’oublie plus de venir aux concerts! » renchérit Thomas le batteur. « Au début c’était juste pour déconner, mais maintenant, on a un projet bien défini » explique Thomas, de nouveau sérieux.

Sous leurs allures de loosers, comme ils le disent, les Cool Cavemen sont des bosseurs: déjà trois albums à leur actif. Deux autoproduits et autodistribués: All Cool Hits (à prononcer à la française) et Fusion. Et l’album Raw enregistré en studio grâce à un tremplin musical: « c’est une étape clé qui nous a permis de comprendre qu’on pouvait aller plus loin avec le groupe. On a eu une réelle progression » s’enthousiasme Guillaume.

De FFF aux Red Hot Chili Peppers, les Cool Cavemen mêlent les styles pour créer le leur.

Le groupe enregistre son nouvel album en juillet à Douai, sortie prévue le 7 mars 2009. Un album composé « démocratiquement » où chacun a pu apporter ses idées, « on se laisse une marge de manoeuvre énorme » explique Thomas, « c’est parfois contraignant mais c’est ce qui fait notre originalité. » Et leur originalité tient aussi de leur multiples influences: de FFF aux Red Hot Chili Peppers en passant par le tango, le cha-cha, ou la polka, les Cool Cavemen mêlent les styles pour créer le leur: festif et décalé. « On s’inspire de tout ce qu’on écoute. Chaque style peut nous amener à la création » dit Thomas. « Et nous tenons à remercier les mairies de Douai, Sin-le-Noble, la DRDJS et le CLAP qui nous ont beaucoup aidé dans nos projets », glisse Vincent.

Un album comme des pros signé avec un label (Gofanon records) « On a une vision plus professionnelle du groupe à présent », insiste Guillaume.

Cédric un fan passe par hasard: « C’est qu’ils commencent à devenir bons ces cons-là! D’ailleurs je pars tout de suite, il faut que j’aille écouter leurs albums chez moi! » s’amuse-t-il. Cédric a raison, on devrait tous avoir Cool Cavemen chez nous.

CHLOÉ CAPELAIN

Publicités

2 réflexions au sujet de « L’Observateur du Douaisis: « Les sales gosses du Groovy Rock » »

  1. Et bien dis donc, vous enchainez les gros titres en ce moment!
    La rançon du succès?

  2. Peut être tout simplement une musique entrainante qui, sans le vouloir, t’oblige à bouger, à sauter dans tout les sens et à suer des grosses goutes en moins de 5 minutes =)

    Perso, votre musique me fait toujours autant de bien et j’attend avec beaucoup d’impatience votre prochaine album !!!

Les commentaires sont fermés.